SOFICO

Transmettre votre activité

Étape majeure dans la vie d’un entrepreneur, la transmission représente l’aboutissement d’un projet. Céder à un tiers, à un membre de votre famille, à un associé, à vos salariés… les défis diffèrent selon vos objectifs.

Transmettre votre activité

Définir vos objectifs

Départ à la retraite, engagement dans un nouveau projet entrepreneurial ou personnel, votre stratégie de transmission dépend de votre situation. Vos motivations vont également influer sur votre manière de procéder : que vous privilégiez l’acquéreur en fonction du montant de son offre ou en fonction de son projet pour assurer le développement et la pérennité de votre activité.
Anticiper la transmission permet de réaliser cette opération avec succès. Il est important de tenir compte de plusieurs variables: le droit fiscal, le droit des sociétés, le droit social, le droit de la famille mais aussi l’historique de l’entreprise.

Découvrez notre offre parcours transmission d’entreprise

Évaluer votre entreprise

Quel que soit le mode de transmission, l’évaluation de l’entreprise constitue une étape essentielle. Effectuée par nos experts grâce à des informations internes et externes, elle permet de faire le point sur la situation réelle de l’entreprise : savoir-faire, avantage compétitif, brevets et capitaux détenus, matériel professionnel et équipements, évolution prévisible de son marché et capacité à s’y adapter… autant d’éléments qui participent à la valeur de l’entreprise.

Vendre à un tiers

Avoir une vision claire et précise de votre entreprise est indispensable pour développer un argumentaire solide qui saura convaincre l’acquéreur. Établir le dossier de présentation peut ainsi nécessiter le recours à un partenaire de confiance.

Lors de la discussion du protocole de vente, être entouré par des spécialistes vous permet de prendre du recul dans les échanges, en particulier à l’heure de négocier les clauses engageant votre responsabilité sur le passif de l’entreprise.

Transmettre à la famille

La transmission familiale nécessite de prendre ses dispositions longtemps à l’avance. Définir un calendrier est indispensable pour pouvoir organiser toutes les étapes juridiques et financières mais aussi pour préparer le futur repreneur.

Céder à un associé

Cette solution est souvent la mieux accueillie par les banques et partenaires car elle assure une continuité de l’activité sans déstabiliser la société. Si les conditions de la transmission sont généralement cadrées par le pacte d’associés, les aspects fiscaux, sociaux et patrimoniaux ne doivent pas être négligés. La relation de confiance que vous avez nouée avec votre associé peut vous amener à opter pour des solutions particulières lors des négociations, tel que le crédit vendeur par exemple.

Céder aux salariés

Assurer la pérennité de son entreprise en la transmettant à ses salariés ? Une idée séduisante qui implique néanmoins un processus de transmission délicat avec diverses possibilités de montages juridiques. Si une telle cession contient une part d’affect cela ne doit pas entraver votre négociation. Aussi pour réussir l’opération, faire réaliser une évaluation par des experts ainsi que l’ensemble du montage et des négociations s’avère souvent une bonne solution.

Déterminer le mode de cession

Cession de fonds, cession de titres, donation-partage, location-gérance, LBO… Les modalités juridiques de la transmission de votre entreprise ont des conséquences fiscales et juridiques importantes. Pour sélectionner la solution la mieux adaptée et le moment auquel vous vendez, nos experts sont à vos côtés.

Gestion patrimoniale

Votre changement d’activité aura évidemment des implications sur votre patrimoine. En amont, et après cette opération, nos experts peuvent vous aider à sélectionner les meilleures options : qu’il s’agisse de placer des fonds dans une autre activité professionnelle, de transmettre totalement ou partiellement, investir pour faire fructifier ce patrimoine ou pour générer des revenus complémentaires…

Prendre
rendez-vous
Recevoir un
Devis en 72h